Titre

Corrélats neuro-physiologiques de l'apprentissage et de la lecture de cartes cognitives

Auteur Igor Faulmann
Directeur /trice Dr Roland Maurer
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Première partie Le Cognitive Map Recall Test (abrégé CMRT) est un test écologique (car ajusté individuellement aux connaissances préalables de chaque sujet) développé pour solliciter les représentations spatiales chez l’être humain : la carte cognitive. Ce test avait pour but initial de détecter des différences comportementales entre des sujets sains et des patients ayant reçu le diagnostic de désorientation topographique. Dans une étude ultérieure, nous avons adapté le CMRT pour une passation en IRMf sur des sujets sains, afin de (1) déterminer quelles structures cérébrales sont impliquées dans l’exécution de cette tâche, et (2) comparer ces résultats à des résultats issus de situations de navigation réelle (et non imaginées). Cette première partie de recherche consiste maintenant à mieux cerner les éventuelles applications et limitations du CMRT. Pour ce faire, nous voulons déterminer dans quelle mesure notre tâche est capable de mesurer un apprentissage spatial. Plus précisément, nous allons (1) soumettre nos sujets à une procédure d’apprentissage -en plusieurs sessions- d’un nouvel environnement virtuel réaliste à l’aide de lunettes de réalité virtuelle (de type Oculus Rift), puis (2) utiliser le CMRT après chacune de ces sessions, et enfin (3) observer l’évolution du score au CMRT pour en déterminer la sensibilité. Deuxième partie Dans un second temps, nous voulons appliquer le paradigme décrit au point 1, tout en enregistrant en EEG les sessions d’apprentissage et les passations du CMRT. Le but ici est d’examiner plus précisément dans le temps les corrélats neuro-anatomiques du CMRT et de l’apprentissage spatial en général.
Statut au milieu
Délai administratif de soutenance de thèse août 2019
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing