Titre

Comparaison des scores standard du WISC-V entre les enfants tout-venant et les enfants avec troubles des apprentissages, et stabilité à long terme des scores du WISC-V chez les enfants tout-venant.

Auteur Salome Döll
Directeur /trice Thierry Lecerf
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Les échelles de Wechsler sont parmi les échelles les plus utilisées dans l’évaluation de l’intelligence, autant dans la pratique clinique que dans la recherche. La 5ème édition française de l’Echelle d’Intelligence de Wechsler pour Enfants (WISC-V) a été éditée en 2016. Les versions précédentes proposaient le calcul de 4 indices composant le QI Total, tandis que la nouvelle version permet le calcul de 5 indices principaux : l’Indice de Compréhension Verbale, l’Indice Visuospatial, l’Indice de Raisonnement Fluide, l’Indice de Mémoire de Travail et l’Indice de Vitesse de Traitement. En effet, une structure factorielle à 5 facteurs a été proposée par les constructeurs du test. Nous allons aborder deux thèmes : la comparaison des scores du WISC-V entre les enfants tout-venant et les enfants avec troubles des apprentissages, ainsi que la stabilité à long terme des scores du WISC-V chez les enfants tout-venant. Le WISC est un outil notamment utilisé lors de l’évaluation des troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dysgraphie, dyscalculie). En effet, il s’avère essentiel d’évaluer les capacités cognitives lors d’une suspicion d’un trouble des apprentissages, afin de vérifier s’il existe un déficit cognitif global (retard mental) ou si au contraire le déficit est spécifique à un ou plusieurs domaines cognitifs (lecture, langage, écriture, mathématiques). Le WISC permet d’identifier la présence de forces et faiblesses dans le fonctionnement cognitif, ce profil cognitif variant d’un enfant à l’autre. Les tentatives d’identification d’un pattern des capacités intellectuelles caractéristique des enfants avec troubles des apprentissages n’ont pas abouti à des résultats concluants. De plus, l’intelligence est considérée comme un construit stable dans le temps. Cependant, les études sur la stabilité de l’intelligence évaluée avec les versions précédentes du WISC suggèrent que cette de stabilité doit être appréhendée avec précaution. En effet, il semblerait qu’au niveau du groupe l’ordre demeure relativement stable entre les enfants, tandis qu’au niveau individuel les scores ne permettraient pas de prédictions fiables sur le long terme. L’évaluation de l’intelligence permet l’orientation dans les services appropriés et aboutit généralement au placement dans des classes spécialisées. Il s’avère par conséquent primordial que l’évaluation des capacités intellectuelles soit fiable et donc stable dans le temps. Notre premier objectif est d’identifier les indices du WISC-V sur lesquels les enfants tout-venant et les enfants avec troubles des apprentissages se distinguent. Nous allons également investiguer s’il existe différents profils au sein du groupe des enfants avec troubles des apprentissages, c’est-à-dire que nous allons vérifier si le profil des enfants avec une catégorie de troubles des apprentissages est similaire ou différent du profil des enfants avec les autres types de troubles des apprentissages. FPSE – Soumission d’un projet de recherche Finalement, nous allons tenter d’établir l’évolution des profils des scores au WISC-V chez les enfants tout-venant, afin de déterminer la stabilité des scores à long terme.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse Printemps 2022
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing