Titre

« Peut-on s’intégrer dans une communauté civile en sortant d’un groupe armé ? Une approche psychosociale du processus de désarmement, démobilisation et réintégration d’anciens combattants entre 2003 et 2012 en Colombie. »

Auteur Odile Cuénoud Gonzalez
Directeur /trice Alain Clémence
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse A travers cette recherche nous proposons d’analyser dans une perspective psychosociale le processus de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) de membres de groupes paramilitaires d’extrême droite et révolutionnaires de gauche en Colombie, dans le cadre de la Loi Justice et Paix, entre 2003 et 2012. Ce processus de DDR en Colombie a été amplement analysé par divers auteurs mais majoritairement sous un angle socio-politique ou anthropologique. Notre approche permet de l’aborder sous un angle nouveau. En nous basant sur les théories psychosociales des relations entre et dans les groupes, et en particulier sur la théorie de l’identité sociale (Tajfel & Turner, 1986), nous étudions comment le degré d’identification catégorielle intervient lors de la sortie d’un groupe, de la démobilisation, et de l’intégration dans un nouveau groupe. Nos principales questions peuvent se résumer ainsi : comment se transforme l’identité sociale d’un combattant lorsqu’il abandonne un groupe qui lui procure le prestige et le pouvoir des armes? Existe-t-il une ambivalence dans l’appartenance à un groupe armé qui facilite la sortie d’un tel groupe ? Quelles sont les conséquences identitaires de la sortie d’un groupe armé dans un contexte de continuité de conflit? Dans quelles conditions, l’intégration dans un nouveau groupe permet-elle la construction d’une nouvelle identité sociale ? Nous souhaitons ainsi contribuer à l’explication de l’échec ou de la réussite du processus de DDR, en utilisant une méthode mixte, avec dans un premier temps, un programme d’études expérimentales, visant à tester des hypothèses sur la modification de l’identité sociale lors d’un changement de groupe dans différentes conditions de sortie et d’intégration. Et dans un deuxième temps, nous souhaitons vérifier et enrichir nos résultats sur le terrain, en menant une étude par questionnaires et entretiens auprès d’anciens combattants démobilisés. Mots-clés: conflit intergroupe, identité sociale, démobilisation, réintégration.
Statut au milieu
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing